Victors 2019 : les candidats

Jeudi 13 juin 2019

Depuis la dernière édition des Victors (2015), quatre années se sont écoulées, et nous avons eu la chance de rencontrer des personnalités dynamiques, animées d’un projet qui les porte… et qui a souvent une incidence collective. Il s'en est dégagé un fil rouge : notre société est en train de changer (tout le monde s'en est aperçu !), et la Belgique est un acteur de premier plan de cette mutation globale. L'heure est au partage, c'est un constat général. Les Victors 2019 mettent donc en avant les acteurs qui font et animeront la Belgique de demain.
15 catégories qui sont autant de vivier de talents et d'énergie.

La cérémonie du 12 juin a été une réussite, de très nombreux "nommés" sont venus. Retrouvez ici tous les talents dans chaque catégorie.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Juin-Juillet 2021 

• Destinations: Le Pyla ou Capri,un esprit de vacances
• Week-end en Belgique: Knokke ou Lierre, deux styles pour l'été
• Escapade: Musées, terrasses, boutiques : Paris revit

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Kroupouk »

    Un nom qui krou...stille !

  • « Hall de nuit »

    Une sorte de vestibule.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.