Christian Rouanet

Paru dans JV 45 | Photos : Laetizia Bazzoni

macaronvitcorweb

 

 

Christian Rouanet a été sélectionné pour les Victors 2015

 

 

 

 

 

 

La famille de Christian Rouanet, originaire du midi de la France, produit un polytechnicien par génération depuis son grand-père. A sa génération –il a cinquante et un ans- ce fut lui. Son parcours était donc écrit : il serait polytechnicien, se marierait études finies et emploi trouvé, et dirigerait un jour une grande entreprise, multinationale si possible. Et les débuts furent conformes : X Telecom, il entre en 88 chez Philips pour « vendre » des circuits imprimés et des puces, épouse Diane Heerebout, une Belge rencontrée chez des amis à Cannes quelques années plus tôt, qui lui donnera quatre enfants. Ils traversent la Seine, s’installent à Suresnes, plus abordable que son Neuilly natal, et l’ascension chez Philips commence. En 90, il est chef de projet pour les autoradios de première monte à Rambouillet, le chiffre d’affaires de l’unité qu’il dirige dépasse les 350 milllions de francs.

 

Tout se poursuivrait bien si le repreneur de la petite entreprise wallonne de fabrication de matériel d’installation électrique créée par son beau-père ne décidait de la revendre et de la proposer en priorité à la famille. Pour faire court à propos d’une décision longuement murie, Christian Rouanet saute le pas et acquière l‘entreprise Reddy le 1er janvier 96. Sa vie bascule : il devient indépendant, sur des marchés qu’il ne connait pas, dans un pays qu’il ne connait pas, et passe la frontière avec sa famille. Là, il appliquera à une très petite entreprise (un million d’euros de chiffre d’affaires en 96) ce qu’il a appris à l’X et chez Philips. Le catalogue tient sur le recto d’une page A4, l’usine installée à Lillois depuis 1960 est vétuste. Il créera, sur des plans qu’il imagine totalement, une nouvelle usine à Seneffe en 2009. Là, les machines placées à l’étage déversent dans des conteneurs situés au rez-de chaussée toutes les pièces produites, pendant que les six ouvriers qui travaillent trente neuf heures sont chez eux. L’usine, elle, tourne 24h sur 24, sept jours sur sept, ce qui lui permet de rivaliser avec la concurrence étrangère. Il développera un brevet de boîte bi-matière étanche dont le marché de la maison passive avait besoin. A l’écoute de ses clients, il assure le commercial jusque sur les salons professionnels (il aura appris le néerlandais en cours du soir pendant six ans), et sort peu à peu du strict domaine de l’appareillage électrique pour s’aventurer sur d’autres terrains où les compétences de Reddy dans l’injection plastique peut s’appliquer : les anneaux du cahier sur lequel j’ai pris les notes de cet article par exemple. S’il vit dans le Brabant wallon et a installé son usine dans le Hainaut pour cause de normes administratives, Christian Rouanet vit immergé dans le milieu belge et n’y échappe que l’été, où il rejoint la maison familiale de Saint Raphaël. Comme les polytechniciens qui l’ont précédé.

Reddy, parc industriel de Tyberchamps, 7180-Seneffe, tél : 064 22 48 22, site : redy.be.

 

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ici

    Patrice Besse et Stéphane Schweitzer

    Jeudi 15 mai 2014

    En 20 ans, Patrice Besse a fait de l’agence immobilière familiale un groupe haut de gamme français. Il arrive à Bruxelles avec Stéphane Schweitzer.

  • Français d'ici

    Bernard Serin, wallon de coeur

    Paru dans JV 40

    Depuis onze ans, Bernard Serin est le président directeur général de Cockerill Maintenance & Ingénierie (CMI) dont il a fait une véritable success story.

  • Français d'ici

    Agnès Ogier

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Nommée présidente de Thalys en décembre 2014, cette centralienne est chargée de faire de la société d’exploitation actuelle une véritable entreprise ferroviaire.

  • Français d'ici

    Claire Bataille

    Paru dans JV 39 - Oct-nov 2013

    Claire Bataille a créé l’un des plus grands bureaux d’architecture belges et a décidé de passer la main. En douceur et dans l’harmonie, deux valeurs instrinsèques de sa vie.

  • Français d'ici

    Isabelle Cattelat

    Paru dans JV 45

    La couture est devenue sa passion. Après quelques allers-retours entre Bruxelles, Paris et ses terres natales à Montpellier, Isabelle a ouvert avenue Louise une "Maison de Couture" qui dispense cours et ateliers.

  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Émilie Redor

    Paru dans JV 55 - Eté 2016

    Émilie Redor œuvre pour la mise en place d’espaces d’accueil et de jeu pour les enfants de mères incarcérées dans les prisons belges.

  • Français d'ici

    Michèle Gay

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Cette passionnée de parfums a su allier les effluves insolites à ses recettes culinaires pour créer un nouveau métier : « parfumeur culinaire ».

  • Français d'ici

    Jean-Louis Dubrule

    Paru dans JV 45

    Cet orignaire du nord a fait ses classes dans la société familiale avant de lancer quelques projets personnels.Voici un an il a quitté la France pessimiste pour la Belgique et ne regrette rien.

  • Français d'ici

    Nadine Flammarion

    Paru dans JV 45

    En famille, elle a ouvert un hôtel dans les Galeries Saint-Hubert

  • Français d'ici

    Béatrice Salmon

    Paru dans JV 43

    Cette Bretonne des Côtes d’Armor occupe le poste de conseillère culturelle et scientifique auprès de l’ambassadeur de France à Bruxelles.

  • Français d'ailleurs

    Au bout du monde... à Nouméa !

    Paru dans JV 48 - Avril-Mai 2015

    « Nouméa... Mais c’est très très loin ! », s’exclame Marie-Bénédicte lorsque son mari lui annonce qu’il postule pour un emploi sur l’île du Pacifique.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

DEC 2021 - JANV 2022

COVER_JV_84.jpg


Enquete: En 2022, tout va mieux


Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :