Georges Brugmann, un financier philanthrope

Mercredi 5 décembre 2012

Georges Brugmann qui a donné son nom à la jolie place tellement aimé des Français était un financier philanthrope du 19è siècle.


Né en 1829 à Verviers et mort à Uccle en 1900, il est issu d'une grande famille bourgeoise d'origine allemande. Lui-même fait carrière dans la banque créée par son père.

Fidèle à la tradition familiale et comme il se devait à cette époque dans les milieux d'affaires, Georges met son immense fortune au service de diverses causes.

Il s'implique ainsi dans l'Eglise Protestante dont il est membre, dans l'aventure coloniale africaine, dans le développement des hôpitaux et dans la revalorisation et modernisation d'Uccle. C'est ainsi qu'il finance la construction des Avenues Brugman, Winston Churchill, Messido, Albert et des Ormeaux et participe au développement des quartiers Ma Campagne et Globe.

 

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Sept-Oct 2021

• Spécial Finances: Les nouveaux codes de la banque
Enquete: La bière belge, version jeunes entreprises

• Escapade: Metz, pour un week-end 
Destination: Knokke'n'roll

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Sac-jacker »

    Celui qui dérobe avec une certaine brutalité les sacs à main des dames.

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Ça goûte le chocolat »

    Comprenez tout simplement que ça a le goût de chocolat.