Michèle Gay

Paru dans JV 49 - été 2015 | Photos : Laetitia Bazzoni

Installée dans sa boutique près de la place du Châtelain, cette passionnée de parfums a su allier les effluves insolites à ses recettes culinaires pour créer un nouveau métier : « parfumeur culinaire ».

Cette Lyonnaise en a fait du chemin pour développer sa passion… Après une formation de styliste dans sa ville natale, c’est dans le monde des traiteurs haut de gamme que Michèle Gay aiguise ses couteaux, élaborant avec les clients d’entreprise ou privés, les menus, les matières, les couleurs et les textures qui leur plaisent le plus. Devenue une véritable directrice artistique de la cuisine, elle passe dix ans chez plusieurs grands traiteurs parisiens dont Lenôtre, et façonne des milliers de projets culinaires, en développant toujours plus son sens de la présentation, de l’alliance des saveurs, la délicatesse des effluves et les émotions qu’elles dégagent. Ensuite, elle raccroche son tablier et profite d’une pause professionnelle de 2 ans pour découvrir d’autres horizons.

Une nouveauté l’aiguillera définitivement dans sa carrière : l’ouverture de l’Osmothèque ou le Conservatoire International des Parfums, à Paris. C’est le déclic. Sa passion, elle l’a trouvée, les parfums. Sa palette : nos assiettes ! De fil en aiguille, Michèle Gay apprend à manipuler les huiles essentielles, à les affiner, à les incorporer dans des poudres pour les diluer, les saupoudrer dans les plats. Ensuite, tout s’enchaîne.

En 1999 elle crée son bureau de « Saveur&Création », et propose ses parfums culinaires à des entreprises pour leurs événements, tout en collaborant avec des traiteurs… En 2006, Michèle Gay est acceptée en tant que membre de la Société Française des Parfumeurs. Elle peut enfin officialiser son métier de Parfumeur Culinaire. Après une première expérience de commercialisation de ses poudres parfumées, Michèle Gay peaufine toujours plus son concept, ses créations, et finit par se décider à élargir son champ d’action du secteur professionnel au grand public. Mais où s’installer pour atteindre les intéressés ? Là encore, le chemin se trace devant elle

Venue fêter ses 50 ans un week-end à Bruxelles avec son compagnon, ils tombent amoureux de la place du Châtelain et décident de chercher une boutique dans le quartier… Aujourd’hui, Michèle Gay propose ses thés parfumés, ses poivres aux 1.001 saveurs, et surtout ses poudres chypre intemporel, lavande dandy, floral frais et bien d’autres ! Dans ce boudoir poétique et élégant, elle propose des dîners ou déjeuners privés, toujours accompagnés d’ateliers pour partager sa passion. Il suffit de goûter au thé Eros à la vapeur de lait, ou aux petits beurres vétiver bourbon pour être séduits ! À la fois délicats et surprenants, les parfums de Michèle Gay nous invitent à imaginer et créer une nouvelle cuisine, à étendre notre champ des possibles en cuisine… Une vraie invitation au voyage, un retour à l’émotion !

82 rue du Tabellion
1050 Bruxelles
tél : 02 538 46 38
site : michelegay.com.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ici

    Alix et Jean-Philippe Hubin

    Paru dans JV 43

    Il y a trente ans, ils ont racheté Somater, entreprise d’emballage, sans rien connaître au métier. Elle s’est formée, il l’a rejointe. A deux, ils en ont fait une belle aventure.

  • Français d'ici

    Franck Besnard - Estée Lauder Benelux

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    ARCHIVE - Ce Breton de 45 ans a pris la direction d’Estée Lauder Benelux. Une société dans laquelle il s’épanouit depuis douze ans.

  • Français d'ici

    Ségolène Martin - Meetsies

    Paru dans JV 51

    Cette jeune trentenaire dynamique a lancé avec deux copains une plateforme de dîners à partager !

  • Do you speak belge?

    Cuisine US

    Mardi 24 juillet 2012

    Grande mode de la cuisine-bar dans la maison en enfilade.

  • Français d'ici

    Vincent Bernard

    Paru dans JV 55 - Eté 2016

    C’est son évolution de carrière et son goût de la découverte qui ont conduit aujourd’hui Vincent Bernard à la direction financière de BNP Paribas Fortis.

  • Français d'ici

    Béatrice Salmon

    Paru dans JV 43

    Cette Bretonne des Côtes d’Armor occupe le poste de conseillère culturelle et scientifique auprès de l’ambassadeur de France à Bruxelles.

  • Français d'ici

    Thierry Chenain - Pierre Fabre

    Paru dans JV 51

    L’été dernier, ce Français est arrivé à Bruxelles comme directeur général de la dermo-cosmétique chez Pierre Fabre.

  • Français d'ici

    Christophe Nijdam - Finance Watch

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Il a pris la direction de l’ONG Finance Watch en 2014.

  • Français d'ici

    Isabelle Arpin (ARCHIVE)

    Paru dans JV 58 - déc/jan 2017

    ARCHIVE - Après avoir exercé son talent dans les cuisines du restaurant Alexandre à Bruxelles, elle a pris ses quartiers au Wy, au Sablon.

  • Français d'ici

    Gregory Calviac - Air Liquide Santé

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    A 41 ans, il est à la tête de la filiale Benelux d’Air Liquide Santé – Air Liquide Healthcare en “belge”.

  • Français d'ici

    Jean-Louis Dubrule

    Paru dans JV 45

    Cet orignaire du nord a fait ses classes dans la société familiale avant de lancer quelques projets personnels.Voici un an il a quitté la France pessimiste pour la Belgique et ne regrette rien.

  • Français d'ici

    Marie Aflalo

    Jeudi 29 mai 2014

    Cette Française, passionnée d’objets vintage américains, partage sa vie entre ses deux boutiques de Paris et Bruxelles, pour transmettre un peu de la fantaisie des années 40-50 américaines.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Paf »

    Quand t'es paf, c'est que ça t'en bouche un coin !

  • « Danser sur sa tête »

    L'équivalent du « Il peut toujours courir » en français.

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.