Mate Bacic - Alex Matthews

Paru dans JV 50 | Texte : Alain Lefebvre, Photos : Laetitia Bazzoni

Après avoir fait ses armes dans la mode, ce trentenaire audacieux lance sa première boutique de vêtements sur mesure pour hommes, avenue Louise. Baptisée Alex Matthews, cette enseigne fait déjà des adeptes pour la qualité des costumes et le professionalisme de son propriétaire.

Ses cheveux grisonnants pourraient laisser à penser qu’il est plus âgé que son état civil ne le dit, mais ses traits juvéniles le trahissent rapidement : Mate (prononcez Maté) n’a que 30 ans depuis quelques semaines et si son expérience et son professionnalisme renforcent son apparente maturité, ce n’est pas fait pour lui déplaire. Le sérieux est sa marque de fabrique et met en confiance le nouveau client toujours inquiet de changer de fournisseur. Mate Bacic a ouvert en 2014 sa propre boutique de vêtements sur mesure pour hommes au 181 de l’avenue Louise sous l’enseigne Alex Matthews, dénomination plébiscitée lors d’un sondage auprès de ses amis Facebook pour son petit côté Savile Row.

C’est là qu’il exploite à son compte (il détient 70 % du capital), pour la plus grande satisfaction de ses clients, douze ans d’expérience professionnelle acquise depuis ce Bac pro de commerce au cours duquel il apprend les rudiments de son futur métier en alternance, une semaine sur deux, chez Smugler. Même s’il reconnaît volontiers qu’il « n’était pas fait pour les études », il montre très vite qu’il est fait pour le travail et n’hésite pas à venir chez Smugler chaque week-end pour compléter sa formation et à se rendre dans les ateliers de Limoges pour connaître tous les secrets de la fabrication. études terminées, il entre chez Stanbridge rue des Canettes à Paris, puis retourne chez Smugler où ses qualités sont si prisées qu’on le fait passer de boutique en boutique et où il développe tout particulièrement l’une d’entre elles dont le chiffre d’affaires s’envole.

C’est sans doute pour cela que Smugler l’envoie pour ouvrir le premier point de vente de l’enseigne à Bruxelles. Le choix est hasardeux : nous sommes en 2008, la crise bancaire bat son plein et si l’adresse est prestigieuse – place Stéphanie – l’emplacement en étages s’avère totalement inadapté. Mais Mate n’à encore que 23 ans, et après un retour en France infructueux, Willman le ramène à Bruxelles. Il y rencontre le directeur de l’usine portugaise, l’Atelier des Créateurs, qui fournit les marques Torcello et Handson. Alors que Willman se porte mal, et sur une promesse d’accès au capital il le suit pour créer Louise Tailor.

La promesse tardant à se concrétiser, il décide alors de voler de ses propres ailes et de n’avoir de comptes à rendre qu’à ses clients. Ceux-là savent que Mate, qui n’a « aucune prétention de créateur », est un artisan d’une précision rigoureuse, capable d’accéder aux moindres désirs de ceux qui poussent sa porte avec une photo ou un dessin de leur costume de rêve qu’il transforme en réalité pour des prix qui varient de 800 à 1.800 €.

Alex Matthews – 181 avenue Louise, 1050 Bruxelles, tél : +32 (0)2 647 97 47, mail : info@alexmatthews.be. Du mardi au samedi de 10h à 14h et de 15h à 18h30 et sur rendez-vous.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

DEC 2021 - JANV 2022

COVER_JV_84.jpg


Enquete: En 2022, tout va mieux


Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :