Wavre

Paru dans JV29, février 2012 | Texte : Cécile de Forton

Wavre, vous connaissez ? Tout d’abord, sachez qu’il faut prononcer « ouavre » (et non « vavre »). Située à deux pas de la très estudiantine Louvain-la-Neuve, cette petite ville est plutôt méconnue, mais ceux qui y vivent l’adorent.

 

Située à quelque vingt minutes en voiture de Bruxelles, Wavre est la capitale du Brabantwallon.

 

Wavre, une ville ancienne

 

Cité la plus ancienne de la région, elle s’étend sur 4.000 hectares et abrite 30.000 habitants. La ville regorge d’ailleurs de vestiges de la préhistoire et de la période romaine.

C’est surtout à l’époque du Moyen âge qu’elle prend son essor. En 1222, une date clé dans l’histoire de la ville, Wavre acquiert des seigneurs Jean et Alice la charte des libertés et franchises. De la fin du Moyen âge à la Révolution française, une alternance de progrès et régressions nourrit la ville. Passages de troupes, troubles religieux, incendies et épidémies ravagent la population.

Cependant, au XVIIIe siècle, Wavre affiche une force économique florissante grâce à ses commerces. S’ensuit la tutelle française (1794), le Concordat (1801) et la période hollandaise (1815-1830) jusqu’à l’indépendance où des volontaires wavriens rejoignent les insurgés bruxellois.

Progrès et prospérité marquent les années qui séparent indépendance du pays et Première Guerre mondiale.


Les deux guerres touchent durement la ville mais le temps de la reconstruction redonnera à Wavre son dynamisme.

 


Les Français à Wavre

Une communauté française assez importante a décidé de prendre ses quartiers à Wavre. Les Français apprécient la qualité de vie que l’on y trouve

Témoignage

Florence, Française d’origine mais belge de coeur, habite Wavre depuis 17 ans et s’y sent bien.

Il y a 28 ans, ses parents et ses trois frères et soeurs débarquent à Bruxelles. Raison : son père est muté dans le plat pays. Elle passe trois ans au lycée français Jean Monnet, obtient son bac et reste à Bruxelles.

La jeune Française rencontre son mari, un Belge et le couple s’installe d’abord dans la capitale. Puis, pour des raisons professionnelles, le couple déménage à Wavre et ce pour de bon ! « Mon mari retravaille maintenant à Bruxelles mais nous avons décidé de rester à Wavre.

« Nous nous y plaisons beaucoup, un esprit de tranquillité y règne. Bon c’est vrai qu’au début, j’ai dû m’habituer, j’avais toujours vécu dans des grandes villes et me retrouver dans une petite ville changeait ! Mais depuis notre arrivée, la ville s’est fortement développée. Il est très facile de se déplacer à pied dans le centre. L’Esplanade, le centre commercial de Louvain-la-Neuve, est tout près. Et puis Wavre est la capitale du Brabant wallon donc tout le monde parle français, ça tombe bien parce que je ne parle pas néerlandais ! » raconte Florence.

Florence sort autant avec des Belges que des Français. « Nous sommes quatre copines françaises à s’être retrouvées à Wavre. Régulièrement, on s’organise un petit resto entre nous. La plupart d’entre elles se sont installées ici pour échapper au stress de la grande ville », s’enthousiasme-t-elle. La jeune mère de deux enfants a même retrouvé sa meilleure amie de l’époque du Lycée français qui est venue s’installer à Wavre avec son mari Belge, comme elle. Tous les chemins mènent à Wavre semble-t-il…


Le coeur de la ville s’articule autour de deux pôles : la place Alphonse Bosch et la place de l’Eglise. Ceux qui aiment la formule appartement, qui n’ont pas de voiture ou préfèrent marcher choisiront d’y établir leur résidence.

En dehors du centre-ville, on trouve principalement quatre quartiers :

- l’axe Wavre/Louvain-la-Neuve. Accessible à pied ou en bus du centre, ce quartier offre des appartements à un meilleur marché que dans le coeur de ville.

- le quartier des quatre sapins. Un quartier résidentiel relativement neuf, propose des maisons quatre façades habitées en grande majorité par des Bruxellois.

- le zoning nord : caractérisé par la présence du 1er employeur du Brabant Wallon, GlaxoSmithKline.

- le zoning sud : un espace commercial où les sociétés implantées vendent directement au public.

La ville est essentiellement peuplée d’habitants originaires de Wavre.

Intéressant aussi de mentionner que les prix immobiliers de Wavre sont inférieurs à ceux de ses voisines La Hulpe, Genval et Rixensart.

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Anciens numéros

    Juliette & Victor n°29, février 2012

    Lundi 3 septembre 2012

    Trouver un travail en Belgique, la Tefaf, la ligue d'impro belge, le yoga à Bruxelles au sommaire de Juliette & Victor N°29.

  • Où se loger ?

    Lasne

    Paru dans JV 60 - avril mai 2017

    À une demi-heure de Bruxelles, ce village chic séduit les amateurs de nature et de campagne...

  • Où se loger ?

    La Hulpe

    Paru dans JV31, Eté 2012

    Verte jusqu’au bout de ses jardins fleuris, la première commune francophone située aux abords de Bruxelles respire le grand air de la campagne.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Sept-Oct 2021

• Spécial Finances: Les nouveaux codes de la banque
Enquete: La bière belge, version jeunes entreprises

• Escapade: Metz, pour un week-end 
Destination: Knokke'n'roll