Émilie Redor

Paru dans JV 55 - Eté 2016 | Photos : Mireille Roobaert

Après son bac à Aix-en-Provence, elle, qui aime tant son Sud natal, le quitte pourtant, se séparant de sa famille, dont son jumeau, pour Bruxelles.

Émilie Redor y entreprend des études de sage-femme d’où elle ressort avec une grande distinction. De retour en France, elle pratique dans divers hôpitaux de Paris, avant de faire ce qu’elle aime le plus, exercer son métier en se mettant au service des plus démunis…

Ce sera l’Afrique, plus particulièrement le Bénin et Madagascar où elle parfait sa formation avec grand bonheur malgré une malaria qu’elle contracte et qui l’handicape un peu. Elle poursuit son travail d’accoucheuse humaniste, femmes enceintes, nouveaux-nés, campagnes de vaccination, éducation à la santé, cours de français… Dans ces petits villages de brousse, totalement isolés, elle est un peu le médecin, le professeur… Beaucoup d’émotion et de très beaux souvenirs. Des années très constructives qui lui permettent de développer la clinique sans aucun matériel, uniquement par le toucher.

Son compagnon vivant à Bruxelles, elle y revient. Un master en Santé publique et une mention « Bien » de plus en poche, elle intègre un cabinet de sages-femmes libérales à Ixelles qui lui permet de mettre en pratique ses formations et expériences pour un suivi global de la femme, du couple et des parents-enfants en pré et post-natal.

Émilie habite Saint-Gilles, non loin de la prison, et pense souvent aux mères, aux enfants incarcérés dans cet univers inconnu pour elle. « Les prisons ne constituent pas un environnement approprié pour les bébés et les jeunes enfants. Dans le cas où de telles situations ne peuvent être évitées, il faut tout faire pour réduire au minimum les effets négatifs de l’incarcération sur les enfants et leurs mères », relevait déjà un article du Conseil de l’Europe en 2000.

De cette problématique découlera un projet qu’elle mettra en place avec un étudiant belge, après une visite de la prison des femmes et leur environnement. Ayant constaté le manque d’espace pour les bébés, rencontré les responsables et les infirmières de Berkendael, un contact est pris avec la CODE (Coordination des ONG pour les droits des enfants) ainsi qu’avec l’asbl Relais parents-enfants. Le projet est lancé : l’aménagement d’une salle de jeux, qui n’existait pas dans cette prison, pour les enfants de 0 à 3 ans. Il n’y avait qu’un espace libre de seulement 13m2. C’est petit mais mieux que rien. Le géant suédois Ikea répond présent aux subventions recherchées : il accorde 2 000 € en bons d’achat… La salle est créée, le quotidien amélioré. Les mères sont sensibilisées à l’importance du jeu ainsi que de ses effets bénéfiques. Ce projet a eu le prix Henri Clempoel 2014 : meilleur projet en promotion de la santé.

Depuis septembre dernier, Émilie est aussi maître de formation pratique catégorie sage-femme à l’ULB (Haute Ecole Libre de Ilya Prigogine à Bruxelles). Et toujours à l’affût de projets humanitaires...

Site : perinetre.com.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ici

    Romaine Romanet

    Paru dans JV 39

    La curiosité et l’énergie définissent le parcours de cette Française infatigable. Avec son mari et ses quatre enfants, ils n’ont cessé de voyager. Et font escale à Bruxelles depuis septembre 2013.

  • Français d'ici

    Claire Munck - BeAngels

    Paru dans JV 51

    Cette jeune bordelaise  a pris la présidence, en 2013, de l’association BeAngels.

  • Français d'ici

    Annemieke Dubois et Geneviève Heintz

    Paru dans JV 43

    Elles viennent toutes les deux des Ressources humaines. Après avoir fait leurs armes dans des sociétés, elles ont décidé d’ouvrir l’antenne belge de Berkeley, l’agence matrimoniale très haut de gamme venue de Londres.

  • Français d'ici

    Gregory Calviac - Air Liquide Santé

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    A 41 ans, il est à la tête de la filiale Benelux d’Air Liquide Santé – Air Liquide Healthcare en “belge”.

  • Français d'ici

    Famille Mazel

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Si dans la famille Mazel, on demande d’abord le père, c’est que sans lui rien n’eut été possible, et que la galerie qui porte son nom n’aurait pas vu le jour.

  • Français d'ailleurs

    Au bout du monde... à Nouméa !

    Paru dans JV 48 - Avril-Mai 2015

    « Nouméa... Mais c’est très très loin ! », s’exclame Marie-Bénédicte lorsque son mari lui annonce qu’il postule pour un emploi sur l’île du Pacifique.

  • Français d'ici

    Isabelle Cattelat

    Paru dans JV 45

    La couture est devenue sa passion. Après quelques allers-retours entre Bruxelles, Paris et ses terres natales à Montpellier, Isabelle a ouvert avenue Louise une "Maison de Couture" qui dispense cours et ateliers.

  • Français d'ici

    Claude-France Arnould - Ambassadeur de France à Bruxelles (ARCHIVE)

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    ARCHIVE - Arrivée en fin d'année 2015, notre ambassadeur de France à Bruxelles est une Européenne convaincue qui a longtemps travaillé dans des services liés à la défense.

  • Français d'ici

    Frédéric Montfort

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Depuis 2011, il a pris la direction du cours Florent à Paris et ouvert deux antennes, à Montpellier et Bruxelles.

  • Français d'ici

    Ségolène Martin - Meetsies

    Paru dans JV 51

    Cette jeune trentenaire dynamique a lancé avec deux copains une plateforme de dîners à partager !

  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Chantal Rens

    Paru dans JV39

    Cette psycho-sociologue Française mariée à un Belge s'est lancée dans le conseil et l'orientation personnelle. 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

DEC 2021 - JANV 2022

COVER_JV_84.jpg


Enquete: En 2022, tout va mieux


Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :