Anne Rovan est née à Verdun mais se considère finalement plus Parisienne que Lorraine, ayant quitté tôt sa ville natale, et adopté les codes de la capitale.

 

Après un DEA (Diplôme d’études Approfondies) en économie, elle commence à écrire des piges (des articles) pour le journal économique Les Echos, puis au Figaro. C’est dans ce quotidien qu’elle a trouvé sa famille professionnelle, y ayant jusqu’à maintenant réalisé sa carrière.

En janvier 2001, elle rejoint en effet l’équipe du Figaro Entreprises, et se consacre particulièrement à la micro-économie. Elle se dirige ensuite vers le supplément économique du journal, pour suivre le budget des finances publiques.

En 2008, au sein du service politique du Figaro, elle suit les finances publiques du gouvernement de François Fillon, puis en 2012 celui de Jean-Marc Ayrault, et enfin de Manuel Valls. Les grandes histoires et petits secrets de Matignon et de Bercy font son quotidien, et elle ne s’en lasse pas.

En novembre 2016, elle est nommée chef du service politique du Figaro, et assumera cette tâche jusqu’en juillet 2018, date à laquelle elle est nommée en poste à Bruxelles, pour suivre les institutions européennes.

Sa trajectoire, exemplaire, tendait vers ce but, car cette Européenne convaincue se passionne depuis toujours pour les mouvements venus de Bruxelles ou de Strasbourg, ainsi que pour l’évolution même de ces institutions. 

Arrivée à ce poste d’observation européenne dans une atmosphère bousculée par les crises migratoires depuis 2015 et les montées des revendications nationalistes, elle constate que le morcellement des paysages politiques se retrouve à la table du Conseil européen, et que la politisation de ces institutions qui se voulaient « supra »-nationales est inévitable.

Son installation en Belgique a donc été intense : outre le fait qu’il s’agissait là de sa première expatriation, elle a dû s’adapter à la complexité des institutions qui sont la raison de sa présence à Bruxelles. 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

AVRIL 2022

cover JV86

 

 

  • Enquete: L'essor des cercles privés
  • Spécial montres: Design et innovations
  • Escapade, Bordeaux sans modération

 

 

 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :