Michèle Gay

Paru dans JV 49 - été 2015 | Photos : Laetitia Bazzoni

Installée dans sa boutique près de la place du Châtelain, cette passionnée de parfums a su allier les effluves insolites à ses recettes culinaires pour créer un nouveau métier : « parfumeur culinaire ».

Cette Lyonnaise en a fait du chemin pour développer sa passion… Après une formation de styliste dans sa ville natale, c’est dans le monde des traiteurs haut de gamme que Michèle Gay aiguise ses couteaux, élaborant avec les clients d’entreprise ou privés, les menus, les matières, les couleurs et les textures qui leur plaisent le plus. Devenue une véritable directrice artistique de la cuisine, elle passe dix ans chez plusieurs grands traiteurs parisiens dont Lenôtre, et façonne des milliers de projets culinaires, en développant toujours plus son sens de la présentation, de l’alliance des saveurs, la délicatesse des effluves et les émotions qu’elles dégagent. Ensuite, elle raccroche son tablier et profite d’une pause professionnelle de 2 ans pour découvrir d’autres horizons.

Une nouveauté l’aiguillera définitivement dans sa carrière : l’ouverture de l’Osmothèque ou le Conservatoire International des Parfums, à Paris. C’est le déclic. Sa passion, elle l’a trouvée, les parfums. Sa palette : nos assiettes ! De fil en aiguille, Michèle Gay apprend à manipuler les huiles essentielles, à les affiner, à les incorporer dans des poudres pour les diluer, les saupoudrer dans les plats. Ensuite, tout s’enchaîne.

En 1999 elle crée son bureau de « Saveur&Création », et propose ses parfums culinaires à des entreprises pour leurs événements, tout en collaborant avec des traiteurs… En 2006, Michèle Gay est acceptée en tant que membre de la Société Française des Parfumeurs. Elle peut enfin officialiser son métier de Parfumeur Culinaire. Après une première expérience de commercialisation de ses poudres parfumées, Michèle Gay peaufine toujours plus son concept, ses créations, et finit par se décider à élargir son champ d’action du secteur professionnel au grand public. Mais où s’installer pour atteindre les intéressés ? Là encore, le chemin se trace devant elle

Venue fêter ses 50 ans un week-end à Bruxelles avec son compagnon, ils tombent amoureux de la place du Châtelain et décident de chercher une boutique dans le quartier… Aujourd’hui, Michèle Gay propose ses thés parfumés, ses poivres aux 1.001 saveurs, et surtout ses poudres chypre intemporel, lavande dandy, floral frais et bien d’autres ! Dans ce boudoir poétique et élégant, elle propose des dîners ou déjeuners privés, toujours accompagnés d’ateliers pour partager sa passion. Il suffit de goûter au thé Eros à la vapeur de lait, ou aux petits beurres vétiver bourbon pour être séduits ! À la fois délicats et surprenants, les parfums de Michèle Gay nous invitent à imaginer et créer une nouvelle cuisine, à étendre notre champ des possibles en cuisine… Une vraie invitation au voyage, un retour à l’émotion !

82 rue du Tabellion
1050 Bruxelles
tél : 02 538 46 38
site : michelegay.com.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ici

    Romaine Romanet

    Paru dans JV 39

    La curiosité et l’énergie définissent le parcours de cette Française infatigable. Avec son mari et ses quatre enfants, ils n’ont cessé de voyager. Et font escale à Bruxelles depuis septembre 2013.

  • Français d'ici

    Christophe Nijdam - Finance Watch

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Il a pris la direction de l’ONG Finance Watch en 2014.

  • Français d'ici

    Isabelle Cattelat

    Paru dans JV 45

    La couture est devenue sa passion. Après quelques allers-retours entre Bruxelles, Paris et ses terres natales à Montpellier, Isabelle a ouvert avenue Louise une "Maison de Couture" qui dispense cours et ateliers.

  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ailleurs

    Au bout du monde... à Nouméa !

    Paru dans JV 48 - Avril-Mai 2015

    « Nouméa... Mais c’est très très loin ! », s’exclame Marie-Bénédicte lorsque son mari lui annonce qu’il postule pour un emploi sur l’île du Pacifique.

  • Français d'ici

    Chantal Rens

    Paru dans JV39

    Cette psycho-sociologue Française mariée à un Belge s'est lancée dans le conseil et l'orientation personnelle. 

  • Nos adresses

    Senz

    Paru dans JV 30

    Un atelier de création de cosmétique naturelle, près de la Place du Châtelain.

  • Français d'ailleurs

    Histoires stambouliotes

    Paru dans JV 43 - Eté 2014

    Stambouliote depuis août 2009, rien ne prédisposait Elodie Naftalski à quitter la région parisienne et son travail d’infirmière pour s’installer avec sa famille sur les rives du Bosphore. Et pourtant…

  • Français d'ici

    Claire Munck - BeAngels

    Paru dans JV 51

    Cette jeune bordelaise  a pris la présidence, en 2013, de l’association BeAngels.

  • Français d'ici

    Frédéric Montfort

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Depuis 2011, il a pris la direction du cours Florent à Paris et ouvert deux antennes, à Montpellier et Bruxelles.

  • Do you speak belge?

    Cuisine US

    Mardi 24 juillet 2012

    Grande mode de la cuisine-bar dans la maison en enfilade.

  • Français d'ici

    Thierry Chenain - Pierre Fabre

    Paru dans JV 51

    L’été dernier, ce Français est arrivé à Bruxelles comme directeur général de la dermo-cosmétique chez Pierre Fabre.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Juin-Juillet 2021 

• Destinations: Le Pyla ou Capri,un esprit de vacances
• Week-end en Belgique: Knokke ou Lierre, deux styles pour l'été
• Escapade: Musées, terrasses, boutiques : Paris revit

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Bleu »

    ... Fleur bleue !

  • « Asexué »

    Tout comme l’escargot, les représentants du Plat pays se doivent d’être asexués ... linguistiquement s'entend !

  • « BM? Ouè! »

    La BMW se dit BM oué, et la VW ,V oué. En toute logique. Comme Ouécé (WC) et Ouagon (Wagon).