En dedans

Lundi 10 septembre 2012

La préposition « dans » aurait fait son apparition au XIIe siècle et se serait peu à peu substituée à « en ».

C’est ainsi que l’été, les Français peuvent déjeuner « dans » la rue tandis que les Belges déjeunent « en » rue (quand il ne pleut pas évidemment ).

Pour rappel (comme l’écrivent les journalistes belges) ceci n’est pas à confondre avec un belgicisme qui veut que l’on paye ses contraventions « endéans » les huit jours, c’est-à-dire « dans les » huit jours ! ».

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Pas peur des gendarmes »

    Ce gendarme là n’est rien d’autre que ce que nous appelons une mouillette;

  • « Gros ... cou »

    Celui qui a pris la grosse tête, ou, pour aller à l’opposé de l’anatomie, à celui qui a les chevilles qui enflent. Bref un gros c…

  • « Cocher »

    Savez-vous cocher sans crayon, ni cheval ?