Passe-moi le cornet

Mercredi 5 septembre 2012

Friture


Si l’on vous demande de vous passer le cornet, ne cherchez pas vainement où votre interlocuteur a bien pu voir une glace ou une portion de frites, il souhaite simplement que vous lui tendiez le combiné téléphonique ou même votre GSM (téléphone portable en belge).

Et peu importe qu’il y ait ou pas de la friture sur la ligne !

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Quatre heures quart »

    En Belgique, on dit « quatre heures quart » et même « quatre heures moins quart ».

  • « Allez, Allons-y »

    Une ponctuation très belge, utilisée par tous les belges.