8 merveilles à découvrir au ski

Paru dans JV 58 - déc-jan 2017 | Texte : Noëlle Bittner

 

 

 

Non loin de la station où vous allez sans doute skier, il y a peut-être une merveille à découvrir. En voici huit, prêtes à vous enchanter et à rendre votre séjour inoubliable.

 

 

 

 

 

Près du Grand Bornand et de La Clusaz : La Chartreuse du Reposoir

La chartreuse du Reposoir (lat. : Repausatorium) est un monastère de moines chartreux fondé en 1151. Fermé et vendu en 1793 par le pouvoir révolutionnaire, il est réoccupé par les moines chartreux au XIXe siècle, qui le quittent définitivement en 1901. L'ancienne chartreuse abrite depuis 1932 une communauté de religieuses carmélites. C'est pourquoi on ne visite qu'une partie des bâtiments, mais l'impression est si puissante, le silence empreint de spiritualité si prégnant que cette incursion est déjà un très grand moment. Vous pouvez assister à la messe ou aux vêprês. Pour avoir la plus belle vue sur la chartreuse, suivre à pied le chemin indiqué qui monte vers la caronière.

Route du Carmel - 74950 Le Reposoir, au bord de la D4, entre le col de la Colombière et Cluses/Scionzier. Ouvert toute l'année de 8h à 12h et de 14h30 à 18h30. Messe à 8h30 et vêpres à 16h35. Pour une visite guidée avec Anne-France Binder, guide du patrimoine : +33 4 50 89 86 68.

 

 

Près de Bonneval-sur-Arc, Bessans, les stations du Val Cenis : Le Hameau de l'Ecot

Niché dans le replat sur le flanc de la montagne, le tout petit hameau aux maisons de pierre couvertes de lauzes se distingue à peine des roches qui affleurent sous les masses de neige. On atteint ce petit bout du monde après une heure de marche tranquille sur la neige damée du "sentier des agneaux" à travers une nature magnifique, le long du canyon de l'Arc, avec son pont voûté romain. Après les années 1960, le village était abandonné l'hiver, aujourd'hui il est habité à l'année et on s'en réjouit. On admire l'architecture des maisons, les cadrans solaires, la chapelle romane et ses fresques du Moyen-Âge avant de reprendre la promenade en sens inverse. Office de touriseme de Bonneval : +33 4 79 05 99 06.

 

 

Près des Houches, Argentière, Chamonix, Vallorcine, Saint-Gervais : la Maison des artistes

A peine lancée, elle a ses amateurs fidèles. Il faut dire que cette villa 1900 a un charme fou, avec son grand parc, son bar, ses vieux parquets, son mobilier façon maison de famille qui a traversé les générations. On s'y retrouve en fin de journée autour d'un verre et du piano. Car c'est toute l'idée : villa Medicis des musiciens (qui peuvent venir en résidence et donnent des concerts en échange) , bar jazzy et café philo, l'ancienne résidence de Maurice herzog a repris vie et rythme.

84 chemin de la Tournette, 74400 Chamonix. Tél. : +33 4 50 91 40 08. Site : www.maisondesartistes-chamonix.com

 

Près des Houches et de Passy Mont-Blanc, Saint-Gervais : l'Eglise du plateau d'Assy.

Dès les années 1920, le Plateau d'Assy qui bénéficie d'une belle orientation, accueille les premiers sanatoriums. QUand vient le moment de bâtir l'église, le père dominicain Marie-Alain Couturier pour qui "tout artiste vrai est un inspiré" fait appel aux plus grands noms de son temps au-delà de toute appartenance religieuse. Et on arrive à ce miracle : une église où s'unissent dans une même ferveur les oeuvres de plus de vingt-cinq célèbres artistes qui y travailleront entre 1938 et 1946. Chacun est intervenu pour un élément, du choeur au tabernacle, de l'autel aux vitraux... La façade ornée d'une mosaïque de Fernand Léger de 150m2, les vitraux de Georges Rouault et Marc Chagall, le choeur revêtu d'une tapisserie de Jean Lurçat illustrant l'Apocalypse, les bronzes de Georges Braque et de Germaine Richier, les toiles de Pierre Bonnard, les céramiques d'Henri Matisse... Aucun musée ne procure une telle émotion car mieux qu'une collection, ces oeuvres sont ici vivantes, réunies par le sens du sacré.

Notre-Dame-de-Toute-Grâce - 60, place de l'Eglise, Plateau d'Assy, 74190 Passy. Renseignements et visites guidées : +33 4 50 58 80 52. Site : www.passy-culture.com

 

Près de Megève, de Saint-Gervais, de Praz-sur-Arly, de Combloux : Maison-Atelier d'Henri Jacques Le Même

En se promenant dans Megève, on reconnaît le style de l'architecte Henri Jacques Le Même qui donna son style à sa station, alors petit village alpestre, quand dans les années 1920 la baronne Noémie de Rothschild lui confia la conception d'une "ferme de pays". Il inventa "le chalet du skieur" et le style eut le succès que l'on sait. Ce que l'on sait moins, c'est qu'en 1929 il construisit sa propre maison qui n'a rien d'une ferme de pays ou d'un chalet mais emprunterait plutôt au style Art déco de sa période parisienne, quand il travaillait avec Emile Jean Ruhlmann. C'est un cube de béton teint en rouge brique à bordures blanches.

Propriété privée - ne se visite pas, mais on peut l'admirer depuis le Chemin du Calvaire qui la surplombe. De Megève, prendre la route du Mont d'Arbois puis, à droite le chemin des Roseaux qui conduit au chemin du Calvaire. 20 min à pied.

Près de Châtel, Morzine, Avoriaz, Bernex, Thollon et les stations du Chablais : le Palais Lumière

A Evian, quittez le lac des yeux pour admirer le splendide bâtiment tout en rondeurs qui lui fait face : une crème fouettée de pierre blanche à décor de faïence jaune paille surmontée d'une coupole de verre qui culmine à 35 mètres. L'ancien établissement thermal construit en 1902 est typique de l'architecture Belle Epoque. Après d'importants travaux, il a rouvert et sert de lieu d'exposition.

Quai Charles Albert Besson, 74500 Evian-Les-Bains. Ouvert tlj de 10h à 19h (14h le lundi). Tél: +33 4 50 83 15 90.

 

 

 

 

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.

  • « Dîner »

    En Belgique on dîne à midi !

  • « Bloech »

    Insupportable bloech (ou blouch).