Eté 2016 : quoi de neuf à Paris ?

Paru dans JV 55 - Eté 2016 | Texte : Adine Fichot-Marion

Un patio pour le Cinq Codet (Ecole Militaire)

Cet élégant cinq étoiles ultra design abrite un patio caché ! On s’y attable pour découvrir la nouveauté de la saison : la rencontre sous la houlette du jeune chef Ricardo Lucio de produits exceptionnels venant de chez des artisans exigeants. Mention très bien pour le saumon fumé bio de chez Petrossian (25 €), le burger réalisé avec de la viande de chez Le Bourdonnec et du fromage signé Griffon (22 €)… Pas mal aussi les tapas du moment (5 pièces 15 €) et les gourmandises griffées Ladurée avec le célèbre Ispahan (12 €). Des prix plutôt light pour leur qualité.

 

Le Cinq Codet, 5 rue Louis Codet, VIIe, tél : + 33 (0)1 53 85 15 60, site : le5codet.com. Ouvert tous les jours sauf le dimanche soir de 12h à 14h30 puis de 19h à 22h30.

Margherita, à Saint-Germain-des-Prés

Enfin un lieu atypique à Saint-Germain-des-Prés ! Loin des adresses hors de prix ou des restos de poche bruyants et surpeuplés, le Margherita distribue ses tables sur trois niveaux avec des caractères particuliers, rien d’étonnant : la déco est signée Laura Gonzalès ! Elle a su mixer coins intimes, grandes tablées, espace famille… Il y a aussi une salle privée, idéale pour un dîner entre amis. On apprécie les superbes charcuteries italiennes généreusement servies avec de la stracciatella, le plus fondant de la burrata (16 €), quant aux pattes à la truffe elles sont sublimes (23 €) sans oublier les pizzas (env. 15 €). Le must ? La petite terrasse donnant sur le passage Saint-André. Et, en plus, détail pas si courant à Paris, l’accueil est vraiment charmant !

Margherita, 17 rue de l’Ancienne Comédie, VIe, tél : + 33 (0)1 56 81 13 13. Tous les jours de 11h30 à 00h et 1h le week end.

auberge du bonheur 2L’Auberge du Bonheur, au Bois de Boulogne

Cet endroit qui porte si bien son nom n’est pas nouveau mais, bizarrement, assez inconnu ! En plein Bois de Boulogne derrière la Grande Cascade, l’Auberge du Bonheur, un chalet Napoléon III où l’on dîne l’hiver devant une cheminée, éparpille ses tables, dès le printemps, au milieu d’une clairière sous des glycines… Un cadre enchanteur pour savourer des plats sans histoire : terrine de foie de volaille (11 €), sauté d’agneau au curry (24 €), poisson du marché... Réservation impossible, allez-y en horaire « décalé ».

L’Auberge du Bonheur, Bois de Boulogne, allée de Longchamp, XVIe, tél : + 33 (0)1 42 24 10 17, site : http://www.restaurantsparisiens.com/en/restaurant-lauberge-du-bonheur/#_=_ Tous les jours : en hiver au déjeuner, en été au déjeuner et dîner.

Moulin-de-la-GaletteLe Moulin de la Galette, à Montmartre

Un nom qui claque comme un mythe parisien ! Ce symbole montmartrois renaît après de sérieux changements. À l’origine, deux amis Cédric et Nicolas, amoureux de Montmartre, ont décidé de faire revivre ce lieu. Résultat la déco au style un rien industriel affiche matériaux bruts, parquet et fauteuils en velours gris et bleu pour un résultat chaleureux. La carte courte est bien ficelée : six entrées, six plats, cinq desserts plus les viandes au four au charbon de bois : côtes de bœuf d’Ecosse ou entrecôtes d’Argentine. On se régale d’une cuisine traditionnelle revisitée comme le prouvent le pâté en croûte maison, la daurade royale en sashimis, le filet de porcelet... En cette saison, on privilégie la terrasse-jardin dominée par le moulin de la Galette, en toute simplicité !

Le Moulin de la Galette, 83 rue Lepic, XVIIIe, tél : + 33 (0)1 46 06 84 77, site : lemoulindelagalette.fr. Ouvert tous les jours au dîner, du jeudi au dimanche et jours fériés pour le déjeuner. Formule déjeuner 25 €, 38 € dîner, carte environ 42 €.

 

Retour en enfance, au Palais Royal

Jusqu’au 31 août, on file au restaurant du Palais Royal dans le jardin éponyme, pour déguster une glace artisanale tout droit sortie du chariot-maison. Divin ! Il est possible de se régaler de deux boules (5 €) ou trois boules de glace. Jardin du Palais-Royal, Ier, site : restaurantdupalaisroyal.com. Du mercredi au dimanche de 11h à 18h.

Studio Harcourt : nouvelle adresse (16e)

Harcourt déménage : le mythique studio qui a « shooté » depuis plus de  80 ans les stars du monde entier s’installe dans un hôtel particulier. On y trouve deux studios avec leur salle de maquillage, un espace d’expo éphémère où l’on admire des photos d’archives et cerise sur le gâteau, un café en collaboration avec Dalloyau qui a créé pour l’occasion un gâteau « l’Harcourt », au chocolat et à la vanille.

Harcourt, 6 rue de Lota, XVIe, tél : +33 (0)1 42 56 67 67, site : studio-harcourt.eu. Du lundi au vendredi de 9h30 à 19h, le week-end sur rendez-vous.

Mode

maison-labicheMaison Labiche : des pièces uniques dans le Marais

Enfin ! Maison Labiche a inauguré sa première adresse. Cette jeune marque française (elle a cinq ans) est la reine du tee-shirt, sweatshirt, chemise et marinière chic en de belles matières. Dans ce lieu chaleureux, on retrouve l’ensemble des collections homme, femme et enfant. Le plus ? La possibilité de faire personnaliser ses achats et de réaliser votre propre vêtement en choisissant un mot et une couleur de fil. Idéal, le body avec écrit « the cutest » (30 €) ou le prénom pour un cadeau de naissance. On a adoré les robes blanches et en toile de jean à petites manches (115 €) et les superbes chemises blanches à boutonnage sous patte (115 €). Pour tous ceux qui aiment les basiques d’excellente qualité !

Maison Labiche, 24 rue de Poitou, IIIe, tél : + 33 (0)1 42 78 63 10, site : maisonlabiche.com. Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h30, dimanche de 11h à 18h.

Brandy Melville, rue de Passy

En lieu et place de l’Entrepôt rue de Passy voilà Brandy Melville. Une marque italienne plutôt destinée à la jeune génération, qui déploie ses shorts en jean taille haute (40 €), ses tops (20 €) ses jeans (36 €), ses minijupes et ses pulls sous une immense verrière. Tout est taille unique mais pas uniquement pour les brindilles ! Plutôt facile à porter et très abordable. À l’entrée le photomaton vintage est un passage obligé.

Brandy Melville, 50 rue de Passy, XVIe, tél : + 33 (0) 1 45 25 64 17, site : brandymelville-france.com. Du lundi au samedi de 10h30 à 19h.

Harris Wilson, rue Legendre

Créée en 1975, la marque vient de s’offrir une nouvelle boutique à Paris. Son style ? Les collections se sont étoffées, affichant qualité des matières, couleurs audacieuses et raffinement des détails. On retrouve un vestiaire intemporel, simple et naturel. Chez Harris, on aime les robes marinières, les jacquards graphiques, on s’habille de lin aux palettes subtiles, de crêpe de coton brut ou de voile,.

Harris Wilson, 77 rue Legendre, XVIIe, tél : +33 (0)1 75 44 06 05, site : harriswilson.fr. / Le lundi de 11h à 19h30 et du mardi au samedi de 10h30 à 19h30 dimanche de 14h à 19h30.

Henriette H : des culottes brodées

Après le succès de ses bijoux, de longs sautoirs en perles de verre et d’eau douce, Sarah Stagliano s’est lancée dans la lingerie mais pas n’importe laquelle : ses culottes en voile de coton finement brodées nous font déjà frémir… Elle vient d’ouvrir une boutique où l’on retrouve ses dessous personnalisés (55 €) et brodés du prénom de son choix ou d’une date…

Henriette H, 47 rue de Lancry, Xe, site : henrietteh.com.

0039 ITALY, place des Victoires

La marque 0039 ITALY a ouvert sa première boutique en France en avril. La collection maison trouve dans ce nouvel écrin le décor idéal à son image. D’emblée on y est séduite par les beaux tissus italiens : soie fluide, coton léger… et les coupes judicieuses. Bien vu : les tuniques fluides (129 €) dans de jolis tons de bleus imprimés, les pantalons et bermudas (109 €) ultra bien coupés en popeline et stretch et six couleurs avec des détails raffinés : poches bordées d’une ganse, logo « étoiles ». Très séduisant le corner où les vêtements sont en Liberty.

0039 ITALY, 10 place des Victoires, IIe, tél : + 33(0)9 84 38 71 41, site : 0039italy.com. Du lundi au samedi de 10h à 19h.

 

Déco

casa-lopez-1Casa Lopez rue du Mail

On n’arrête pas Pierre Sauvage en si bon chemin ! Après avoir repris cette enseigne parisienne il y a un peu plus d’un an, le bouillonnant quadragénaire inaugure une nouvelle boutique dans « la rue déco » de Paris. On y trouve bien sûr les nouvelles collections de tapis (à partir de 350 €, mention très bien pour le modèle cannage), les verres aux couleurs acidulées, les services de table, des créations exclusives réalisées à la main au chic à la fois original et intemporel et les nouvelles bougies (45 €). Bien vu, les paniers à bûches et les bouts de canapés malins en différents coloris.

Casa Lopez, 4 rue du Mail, IIe, tél : + 33 (0)1 42 21 91 42, site : casalopez.com. Du lundi au samedi de 11h à 19h.

Luminaires de papier Céline Wright dans le 4e

Connue depuis vingt ans pour ses luminaires en papier japonais, aux formes aériennes, réalisés à la main, Céline Wright, éco-designer reconnue, a ouvert sa première boutique il y a quelque semaines. On y retrouve les suspensions, lampes, appliques qui ont fait son succès.

Céline Wright, 56 rue Saint-Louis en l’île, IVe, tél : + 33 (0)1 42 87 99 48, site : celinewright.com. Du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 13h à 19h.

Le café fleuriste : une première

Quelle jolie initiative ! Un café au milieu des fleurs. Chez Christophe et Victor, fleuristes fûtés, on s’installe pour prendre son café et choisir un bouquet dès 7h30, entre l’odeur des roses et le café, c’est un rien magique.

Le café fleuriste, 7 rue Notre Dame de Bonne Nouvelle, IIe, tél. : + 33 (0)1 77 12 63 41, site : les2aucoin.fr. Du mardi au samedi de 7h30 à 21h. Brunch à partir de 10h30 chaque dimanche.

Beauté

Caudalie à Saint-Germain-des-Prés

Après le Marais, Caudalie s’offre une nouvelle boutique avec deux vastes cabines. Des illustrations de vigne signent les murs donnant l’illusion d’une balade à Smith Haut Lafitte... Au centre de la boutique, le bar-beauté aux airs de barrique met en avant les produits vedettes. Après avoir fait main basse sur quelques incontournables comme l’Eau de Beauté, on s’installe pour un soin instantané visage qui dure 10 minutes, sans rendez- vous. Il comprend un démaquillage, soin sur mesure et une mise en beauté… Pour une vraie remise en forme, on opte pour l’un des cinq soins visage aux résultats visibles immédiatement : anti-rides, anti-taches… ou l’un des trois soins corps iconiques comme le fameux Gommage Crushed Cabernet. Ils se déclinent en 30 minutes : 50 € ou 50 minutes : 80 €.

Boutique SPA Caudalie, 80 rue des Saint Pères, VIIe, tél : + 33 (0)1 43 25 14 29, site : caudalie.com. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h.

L’Artisan Parfumeur, à Saint-Germain-des-Prés

Quarante ans déjà ! Pour fêter cet anniversaire, qui annonce un vrai renouveau, l’Artisan Parfumeur s’offre une nouvelle boutique principale à Saint-Germain-des-Prés ! Cette dernière s’habille de bois et de grandes bibliothèques qui renferment les fragrances qui ont fait la renommée de la maison : Mûre et Musc, Premier Figuier. Sans oublier les Bucoliques de Provence, (100ml - 116 €) une nouvelle collection de parfums, inspirée par différentes régions de France. Grasse, en Provence, étant vu comme la place forte du parfum français, le voyage commence là. On aime le jardin mural aromatique, signature de l’espace.

L’Artisan Parfumeur, 167 bv Saint-Germain, VIe, tél : + 33 (0)1 43 27 47 87, site : artisanparfumeur.fr. Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h30 et le dimanche de 13h à 19h.

Memo, une boutique féminine rue Cambon

Pour sa première boutique, Clara Molloy, la fondatrice de Memo, frappe un grand coup. Carrossé de marbre blanc, d’or et de cuir, ponctué de présentoirs façon malles et cartons à chapeaux, l’espace, signé India Mahdavi, évoque un voyage en Orient Express… On peut y dénicher l’une des seize fragrances maison et choisir dans la collection, Art Land, son premier opus : Marfa, du nom d’un village de western en plein désert au Texas. Une belle tubéreuse portée par une essence de mandarine, un absolu de fleur d’oranger et un accord d’agave. Eau de parfum 75 ml, 190 €.

Memo, 24 rue Cambon, Ier, tél : + 33 (0)1 44 54 91 72, site : memoparis.com. Du lundi au samedi de 10h à 19h.

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :