Au bout du monde... à Nouméa !

Paru dans JV 48 - Avril-Mai 2015 | Texte : Geneviève du Parc Locmaria

« Nouméa, mais c’est très loin ! », s’exclame Marie-Bénédicte lorsque son mari lui annonce qu’il postule pour un emploi sur l’île du Pacifique. Habituée aux mutations, la jeune quadra relève une fois encore le défi.

Si la Nouvelle-Calédonie reste la France, l’archipel situé à l’autre bout du monde offre une vie très différente. Aussi pour Marie-Bénédicte, quitter famille, amis et le Paris qu’elle apprécie tant n’est pas chose facile. Car cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une expatriation mais d’une nouvelle vie puisque son mari signe un contrat… local ! Cédant à son caractère naturel joyeux et positif, Marie-Bénédicte se lance. Certes, tous les repères sont français mais le rythme est différent. À commencer par celui de la scolarité. Lorsque la famille arrive à Nouméa fin août, il n’y a plus qu’un mois et demi d’école. Que faire ? L’aînée retourne en 1ère alors qu’elle a déjà passé son bac de français. Le deuxième reste en France pour sa 2nde jusqu’en janvier, et il intègre directement une 1ère S à Nouméa. Quant aux deux plus jeunes, ils prennent le train en route. L’adaptation scolaire n’est donc pas aussi aisée que sur le papier. Heureusement, côté amical, leurs nombreuses mutations leur permettent de retrouver des connaissances et des amis. Nouméa est à taille humaine : c’est un avantage non négligeable pour les nouveaux arrivants.

Spectacle permanent

Après les écoles, il faut se loger. Là encore, légère douche froide. Il y a peu de locations et encore moins de maisons à acheter. Marie-Bénédicte met un an à trouver le lieu idéal pour poser les valises familiales, puis entreprend des travaux pour se sentir chez elle. Artiste et bricoleuse, elle a aussi la main verte et s’attèle au jardinage. Même si la terre calédonienne est trop riche en nickel, Marie-Bénédicte parvient à faire pousser toutes sortes d’arbres tropicaux dans son jardin : bananiers, papayers, citronniers, combavas, litchis et pommes lianes ou fruits de la passion. Après des débuts quelque peu déroutants, la quadra trouve son équilibre sur cette île du bout du monde. Pour satisfaire son besoin de perfectionner sa peinture, Marie-Bénédicte, qui donne déjà des cours de dessin, suit par correspondance les cours de Licence d’arts plastiques de la Sorbonne. Même si loin, tout est possible : « Jamais je n’aurais pu faire cela sans internet et Skype » confie-t-elle. D’ailleurs si cet éloignement est parfois pesant, il est rendu plus facile grâce à tous ces moyens de communication qui effacent la distance. Alors bien sûr, il faut parfois travailler la nuit et se connecter aux heures où toute la famille dort pour suivre la formation parisienne. Ainsi, ils sont deux à travailler de nuit, puisque son premier fils prépare aussi ses concours d’écoles d’ingénieurs.

Aujourd’hui, si c’était à refaire Marie-Bénédicte « replongerait ». La “métro” est tombée amoureuse de l’endroit et s’émerveille tous les jours de la beauté des paysages. La Nouvelle-Calédonie regorge d’îles et d’îlots très peu habités, « comme l’île Lifou qui fait la superficie de la Martinique et qui est habitée par seulement 10.000 personnes », explique-t-elle. La nature est incroyable et le lagon abrite une multitude de poissons colorés, de baleines et tortues. C’est un spectacle permanent de couleurs vives et lumineuses. Quant aux enfants, ils sont conscients de la richesse culturelle de leurs rencontres. Leurs amis sont Kanaks, Africains, Japonais et Vietnamiens et tous partent étudier à l’étranger. Quoi qu’il arrive, ils se retrouveront aux quatre coins du monde. Cette nouvelle vie a du bon...

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ailleurs

    Singapour, le grand saut

    Paru dans JV n°37 - Été 2013

    Si Guillaume, le mari de Géraldine, rêvait d’Asie, elle se voyait plutôt au Canada. C’est pourtant vers Singapour que, jeunes mariés, ils se sont installés il y a cinq ans. Sans aucun regret.

  • Français d'ici

    Famille Mazel

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Si dans la famille Mazel, on demande d’abord le père, c’est que sans lui rien n’eut été possible, et que la galerie qui porte son nom n’aurait pas vu le jour.

  • Français d'ici

    Claire Bataille

    Paru dans JV 39 - Oct-nov 2013

    Claire Bataille a créé l’un des plus grands bureaux d’architecture belges et a décidé de passer la main. En douceur et dans l’harmonie, deux valeurs instrinsèques de sa vie.

  • Français d'ailleurs

    Tanger, la ville du détroit

    Paru dans JV 40

    Tombés sous le charme de la ville portuaire aux portes de l’Europe lors d’une première installation, Amélie et Mickaël n’ont pas hésité à y retourner et s’y installer avec leurs deux enfants.

  • Français d'ici

    Romaine Romanet

    Paru dans JV 39

    La curiosité et l’énergie définissent le parcours de cette Française infatigable. Avec son mari et ses quatre enfants, ils n’ont cessé de voyager. Et font escale à Bruxelles depuis septembre 2013.

  • Français d'ailleurs

    Albane et Guillaume à Houston

    Paru dans JV 63

    Avec leurs deux jeunes enfants, Albane et Guillaume vivent au Texas depuis deux ans et demi.

  • Français d'ailleurs

    Lydwine et sa famille en Côte d'Ivoire

    Paru dans JV 64

    Pour Lydwine, amoureuse de l’Afrique, une nouvelle expérience de vie en Côte d’Ivoire est un véritable bonheur.

  • Français d'ailleurs

    Histoires stambouliotes

    Paru dans JV 43 - Eté 2014

    Stambouliote depuis août 2009, rien ne prédisposait Elodie Naftalski à quitter la région parisienne et son travail d’infirmière pour s’installer avec sa famille sur les rives du Bosphore. Et pourtant…

  • Français d'ici

    Anne Floderer

    Lundi 2 juin 2014

    En créant la première agence de presse « online », Anne se pose en pionnière dans les relations presse. Avec un fichier de 80.000 journalistes, elle traverse les frontières.

  • Expos

    Bozar Expo : Regards sur "l'autre"

    Du vendredi 6 février 2015 au dimanche 31 mai 2015

    Au printemps 2015, Bozar Expo braquera ses projecteurs sur "l'autre".

  • Français d'ailleurs

    Impressions du Luxembourg

    Paru dans JV n°38

    Au Grand Duché, Pia Bouffard enchaîne les rendez vous en vélo... électrique, relief des lieux oblige. Rien ne semble arrêter la dynamique créatrice du précieux guide « Just Arrived », réalisé par ses soins.

  • Français d'ailleurs

    Bali à la Une !

    Paru dans JV 42

    A Seminyak, le Saint-Tropez balinais, nombreux sont les Occidentaux qui veulent recréer un paradis parfois superficiel. Socrate et Lidia s’y sont installés dans un tout autre esprit, celui du respect.

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Communales »

    En octobre auront lieu les élections communales. C’est ce que nous appelons en France les municipales.

  • « Scier les côtes »

    Que diriez-vous de vous faire scier les côtes par vos enfants ?

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.