Cocher

Paru dans JV36, avril-mai 2013

« Moi je ne coche pas, j’ai une femme d’ouvrage pour le faire ». En pensant nous éclairer, cette petite phrase obscurcit encore un peu la compréhension de ce verbe que vous n’utiliseriez que pour indiquer que vous allez marquer d’un trait, d’une croix ou d’un autre signe distinctif pour le reconnaître des autres, un mot dans une liste.

Et bien cochez bien ce cocher-là qui n’est pas non plus le chauffeur d’une voiture à cheval, mais signifie en bruxellois nettoyer, faire le ménage.

Fouette cocher !

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Bel étage »

    Le bel étage est ce que l’on appellerait l’étage noble, au-dessus du rez.

  • « cloche »

    Ni clochard, ni imbécile, ni attribut de grand restaurant ...