Tartines

Mercredi 24 août 2016

Ce concept est éminemment belge, et vous en entendrez très vite parler. Il va de pair avec la notion de « manger chaud ».

À l’école, si votre enfant n’est pas inscrit à la cantine, vous lui préparez un déjeuner qu’il emporte le matin : une salade, un sandwich, un reste du dîner de la veille, etc.

Les petits Belges, eux, ont pour la plupart des « tartines », c’est-à-dire des sandwichs, en un peu moins élaboré, puisque ces « tartines » de pain gris ou blanc peuvent ne renfermer qu’une tranche de fromage ou de jambon. C’est une habitude nationale, qui va de pair avec l’organisation du dîner du soir (enfin, le souper pour eux) : en effet, en Belgique, on ne « mange chaud » qu’une fois par jour! Si on a eu des tartines à midi, alors on peut « souper chaud » le soir, mais si on a « dîné chaud » à midi, alors ce sera tartines le soir.

À savoir, pour ne pas commettre d’impair !

 

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Eté 2018

COVER 67small
  • Enquête - Parcours vintage en Belgique
  • Les Jeux d'Hiver fêtent leurs 30 ans
  • Virée estivale à Anvers
  • + 1 grand supplément immobilier de 76 pages !
En vente chez votre libraire le 14 juin 2018.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Gendarme »

    Par peur des gendarmes !

  • « Djoum-djoum »

    Les synonymes belges de « barjot » ou « case en moins » sont aussi nombreux qu’imagés.

  • « Faire de son Jan »

    À la question de savoir ce que signifie « faire de son Jan » nous avons obtenu la réponse : « faire de son nez ». Clair, non ? Non ?