Heures de fourche

Mardi 24 juillet 2012

En France, c’est notre langue qui fourche... et l’expression s’utilise également dans le plat pays.

Mais l’outil sert ici aussi pour désigner au Lycée « les heures de fourche », ce qui équivaut aux « heures de perm’ », qu’on passe à l’étude... ou au café si les parents sont permissifs.

On ne sait pas d’où cela vient, peut-être d’une ancienne époque où les élèves allaient aux champs après les cours ?

Trop bucolique, la Belgique !

Articles associés

+ d'articles associés
  • Do you speak belge?

    Là-tantôt

    Mardi 24 juillet 2012

    On le dit d’un événement qui s’est produit il y a peu de temps.

  • Enfants

    Escape Hunt - un jeu de société grandeur nature

    Jeudi 30 avril 2015

    Nous avons découvert Escape Hunt, un jeu de société grandeur nature à faire en famille ou entre amis.

  • Do you speak belge?

    Quatre heures quart

    Mercredi 5 septembre 2012

    En Belgique, on dit « quatre heures quart » et même « quatre heures moins quart ».

  • Enfants

    Grottes de Han

    Mardi 3 mai 2016

    A 1h30 de Bruxelles, une réserve d'animaux sauvages et des animations qui sortent de l'ordinaire !

  • Enfants

    Week-end ado

    Paru dans JV24, avril-mai 2011

    Avec le retour des beaux jours, votre ado et ses copains ont à nouveau la bougeotte ? Voici quelques activités de week-end à leur proposer. Avec ou sans parents !

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Endéans »

    Vous devez répondre "endéans" les 8 jours... comprenez "sous les 8 jours".

  • « En affaire »

    Quand on est "en affaire" en Belgique, on n'est pas en train de négocier un gros coup, on est juste "affairé".

  • « Il gouttine »

    Désigne cette petite pluie fine particulièrement horripilante lorsqu’elle dure depuis plusieurs jours.