Quatre heures quart

Mercredi 5 septembre 2012

 

En Belgique, le temps passerait-il plus vite qu’en France ?

Le « et » de notre « quatre heures et quart » semble avoir disparu quelque part dans l’espace temps. Ici, on dit « quatre heures quart » et même « quatre heures moins quart ». Une contraction qui touche toutes les heures.

Articles associés

+ d'articles associés
Les Victors de JV 2019

Newsletter

Annonces immobilières

Offre spéciale d'avril à juin !

Vous êtes un particulier.
Profitez de notre promotion à - 50 %.

Vous êtes intéressé ? Cliquez ici

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Heures de fourche »

    Equivaut au lycée, aux « heures de perm’ », qu’on passe à l’étude... ou au café.

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.