Frotte-manche

Paru dans JV28, décembre-janvier 2012

« Cireur de pompe, cireur de godasses, fayot » pour le dire familièrement ; « vil flatteur » pour l’exprimer plus élégamment ; lèche-bottes dans une variante plus cavalière…

Toutes ces expressions ont une traduction belge : frotte-manche.

Dans une version carrément plus vulgaire, ce que les Belges répugnent le plus souvent à employer, on dit aussi frotte-balle et même frotte-cul.

Et là où le Belge frotte, le Français lèche. Ce qui n’est franchement pas mieux.

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :