C4

Paru dans JV29, Février-mars 2012

En Belgique, si la C4 est aussi un modèle de Citroën, le C4 est un formulaire qui doit être donné par l’employeur à l’employé qu’il licencie.

Dans le langage courant - crise oblige - « recevoir son C4 » signifie être licencié, et « donner son C4 » revient à démissionner.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Travailler

    Etre salarié en Belgique

    Paru dans JV10, déc-janv 2008 - Màj juillet 2014

    Vous envisagez un emploi salarié en Belgique. Voici quelques grands principes du droit du travail belge à connaître, sous peine d’avoir des surprises.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre-Novembre 2020 

• Enquête: Les nouvelles lois appliquées aux sociétés
• Communauté: la céramique séduit tous le monde
• Escapade à Vienne, le temps d'un week-end

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Tartines »

    Un concept à part entière...

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Sac-jacker »

    Celui qui dérobe avec une certaine brutalité les sacs à main des dames.