Préparer sa succession en Belgique

Paru dans JV39 - octobre/novembre 2013 | Texte : Frédéric Lejoint

Comment se préparer afin de ne pas faire subir un impact fiscal trop lourd à sa descendance? Les tarifs pour une succession « subie » sont en effet très lourds, tant en Belgique (27 % à 30 % en ligne directe et jusqu’à 80 % en ligne indirecte) qu’en France (45 % en direct et jusqu’à 60 % en indirect).

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Danser sur sa tête »

    L'équivalent du « Il peut toujours courir » en français.

  • « Cocher »

    Savez-vous cocher sans crayon, ni cheval ?

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.