Djoum-djoum

Jeudi 13 décembre 2012

Les synonymes belges de « barjot » ou « case en moins » sont aussi nombreux qu’imagés.

Ils renvoient surtout à d’autres mots qui font partie des marqueurs belges.

Il en va ainsi de « elle n’a plus toutes ses tartines » (et on sait bien qu’en Belgique une tartine est un sandwich).

Enfin pour « djoum-djoum » qui désigne aussi quelqu’un de pas très net mentalement, l’origine est incertaine. Seule piste : une route qui relie Djoum (Cameroun) à Ketta (Congo) et aurait fait remonter de l’Afrique vers la Belgique ce mot aux sonorités exotiques qui risquerait de nous rendre fou, en fait djoum-djoum, s’il fallait approfondir la recherche.

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Casco »

    Queza...Casco ?!

  • « Scier les côtes »

    Que diriez-vous de vous faire scier les côtes par vos enfants ?

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.