Cher et vilain

Paru dans JV34, décembre-janvier 2013

Non « cher et vilain » ne signifie pas que l’objet dont on parle est moche, ni même qu’il est cher avec plusieurs zéros !

 

« Cher et vilain » veut dire méchamment cher, dans le sens « au prix fort ».


Ainsi, une baguette à 2 euros peut être à l’origine de la phrase : « chez Untel, ils exagèrent, ils te font payer cher et vilain une simple baguette sous prétexte qu’ils sont dans un quartier peuplé de Français ». Et oui, cela arrive.

En France, on dirait plus volontiers que cette même baguette coûte… la peau des fesses !

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Fév. - Mars 2018

coverJV65small
  • Enquête - Choisir son école : Lycée français ou système belge ?
  • Les étoilés Michelin de Belgique
  • Escapades en Ardennes
  • Marrakech
En vente chez votre libraire le 15 février 2018.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Cher et vilain »

    Non « cher et vilain » ne signifie pas que l’objet dont on parle est moche, ni même qu’il est cher avec plusieurs zéros !

  • « Là-tantôt »

    On le dit d’un événement qui s’est produit il y a peu de temps.

  • « L’église au milieu du village »

    Traduisez : « il faut remettre les points sur les “i” ou encore “il faut remettre les choses à leur place. »