Février : le carnaval de Binche

Paru dans JV 41 | Texte : Marie Delloye, Photos : Thomas Vanden Driessche

En février se déroule l'incontournable Carnaval de Binche, reconnu au Patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'Unesco. Pendant trois jours cette petite ville de Wallonie, à 1h de Bruxelles seulement, renoue avec la tradition multiséculaire des Gilles, des Paysans, Pierrots et Arlequins.

Si vous n'y allez qu'une journée, c'est le mardi gras que vous verrez les plus de Gilles ... pas moins de 1000 Gilles, ces personnages au visage de cire dont le protocole vestimentaire et l'emploi du temps est strictement respecté.

Dès le petit jour, Gilles, Paysans, Pierrots et Arlequins animent la ville, pouir s'élancer en cortège et rondeau à 15h sur la Grand-Place. La fête se poursuit dans la soirée avec à nouveau cortège aux Lumières et rondeau à 20h, et embrasement de la Grand-Place à 21h30.

S'il vous est difficile de fêter le Mardi gras, vous aurez un bel aperçu du Carnaval de Binche dès le dimanche.

Le costume du Gille

Dans le fameux costume du Gille de Binche, rien n'est dû au hasard.

Les origines : la légende dit que le costume serait inspiré des Conquistadors et des tenues incas qu'ils rapportaient de leurs voyages.

Motifs : 150 motifs différents composent le costume du Gille. Etoiles, lions, couronnes... sont dessinés en feutrine noire, jaune et rouge sur la blouse et le pantalon.

La blouse : elle est bourrée de paille,  à la fois devant et derrière, et tenue par une ceinture de laine rouge et jaune et composée de 7 cloches de cuivre.

La collerette : composée de 150m de rubans plissés et de dentelles à franges dorées, est placée au cou du Gille par sa femme ou sa fille.

 

Le chapeau : véritable bijou de confection, il est composé d'environ 260 petites plumes montées sur des armatures métalliques et qui forment un ensemble de grandes plumes blanches d'un mètre cinquante. En dessous, le bonnet de coton blanc ("la barrette") et un mouchoir de cou permettent de rendre le port de ce chapeau de 3 kilos moins pénible. Il faut environ 80 heures pour confectionner ce chapeau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sabots : indispensables au pieds des Gilles, ils claquent sur le sol pour éloigner le froid de l'hiver

Le ramon : il s'agit du bâton de brindilles que le Gille peut lancer à quelqu'un le Mardi Gras, et c'est un honneur pour qui le reçoit.

Le panier d'oranges : 25 kilos d'oranges sont transportés lors du défilé par les Gilles, qui les lancent à la foule..

Le comportement du Gille : il se doit d'être exemplaire ! Il ne s'assied pas en public, ne fume pas, ne téléphone pas, ne mange pas en rue, ne fume pas, n'est pas (trop) ivre, n'embrasse pas sa femme et ne prend pas d'enfant dans ses bras. Mais le Gille mange des huîtres et boit du champagne... dès 4h du matin !

Pour en savoir plus, rendez-vous dans le numéro de Juliette & Victor de Février-Mars 2014 !
Où trouver JV Magazine en kiosque
S'abonner à JV Magazine

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2017

COVER62 small
  • Enquête : les animaux en Belgique
  • Les 170 ans des Galeries Saint-Hubert
  • Les chefs français en Belgique
  • Une arrière saison à Ibiza
En vente chez votre libraire le 7 septembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :