Juillet : l’Ommegang

Paru dans JV13, Juin-juillet-août 2009 | Texte : Stéphanie Riis-Madsen, Photos : Nicolas Tosi

Tout le monde en a entendu parler, mais peu l’ont vu. Plus qu’une simple reconstitution des fastes de la cour de Charles Quint, l’Ommegang est un enjeu national. Petit tour du côté des coulisses… Une première !

Si certains s’arrêtent au caractère un tantinet désuet de la reconstitution historique, il convient néanmoins de s’y intéresser de plus près.

Car derrière le folklore régional et la multitude de tenues d’apparat d’époque, se cache une valeur symbolique plus importante : l’Ommegang est sans doute l’un des derniers événements du pays à rassembler, rendre fiers et mobiliser tous les Belges, qu’ils soient du Nord ou du Sud.

De plus, elle revêt un caractère social important par le biais des subsides qui sont versés aux associations qui y participent, et qui jouent le rôle de subventions indirectes à la culture (plus de 1.100 personnes en bénéficient), ce qui permet de maintenir une vie associative forte, pérenniser les liens sociaux au sein des villages et faire perdurer les traditions régionales.

 

 

 

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Ça goûte le chocolat »

    Comprenez tout simplement que ça a le goût de chocolat.

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.

  • « Brol »

    Machin, truc, chose et compagnie !