Santé des enfants

Paru dans Mis à jour en Juillet 2014 | Texte : Franceline Beretti
© Fotolia

Les soins des nouveaux-nés

Pendant les premiers mois, votre enfant peut être ausculté par un pédiatre de l’ONE (Office de la naissance et de l'enfance), dans un centre proche de votre domicile. Vous pourrez lui poser toutes les questions qui vous préoccupent, chaque mois. Ces consultations sont gratuites. Lors de votre séjour à la maternité, une travailleuse sociale de l’ONE devrait vous rendre visite et vous indiquer le centre le plus proche de chez vous. Si elle ne passe pas, renseignez-vous auprès de votre maternité ou de la sage-femme qui vous a suivie. Enfin, certains établissements ont des services pédiatriques qui proposent des consultations quotidiennes, sans rendez-vous.

Prise en charge par les mutualités

Certaines mutualités prennent en charge les soins des enfants jusqu'à leurs trois ans (c'est par exemple le cas de la Mutualité socialiste, qui rembourse la part qui n´est pas couverte par l´assurance obligatoire). De 3 ans à 17 ans, le ticket modérateur continue à être remboursé (si le médecin est conventionné) à partir du moment où l´enfant possède un Dossier Médical Global. De la naissance au 7e anniversaire, la Mutualité Neutre prend en charge le ticket modérateur pour tous les soins médicaux et les soins paramédicaux.

Les soins dentaires des enfants

Passées ces premiers rendez-vous médicaux, au fur et à mesure que votre enfant grandit, vous allez être confronté à un problème majeur : les dents ! Caries, hygiène dentaire à suivre, dents de lait qui ne tombent pas… autant de sujets qui vont vous préoccuper ! Vous allez alors trouver un avantage supplémentaire à être en Belgique : les soins dentaires sont totalement gratuits jusqu’à 18 ans, si le dentiste que vous fréquentez suit les tarifs conventionnés. Profitez-en!

Pour trouver un dentiste, allez faire un tour sur le site de la Société de médecine dentaire, qui prodigue de nombreux conseils, où allez directement sur mondentiste.be. Malheureusement, ce qui vaut pour le dentiste n’est pas vrai pour l’orthodontiste.

 

Vous devez donc vous affilier auprès d’une assurance complémentaire, car la mutualité, quelle qu’elle soit, a un plafond de remboursement pour ces soins. Attention, vu les frais « de bouche » que peut causer votre enfant (un traitement de deux ans coûte jusqu’à 5.000 € par enfant !), on vous imposera une période de carence, pendant laquelle vous cotiserez sans pouvoir être remboursé. Renseignez-vous avant d’entamer un traitement. En Belgique, on conseille d’attendre 11-12 ans avant la pose d’un appareil dentaire. Site : orthodontiste.be

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :