Pierre Marie Giraud, le goût des arts,

Paru dans JV1, mars-avril-mai 2007 | Texte : Antoinette Van Ham, Photos : Serge Anton

Ce galeriste berrichon, né à quelques kilomètres du « centre exact de la France », parachuté en plein coeur du Sablon.

Pierre Marie Giraud passe ses journées dans un univers immaculé, égrenant le fruit du travail des artistes de sa galerie : verrerie, orfèvrerie, céramique contemporaines…

Ici, la magie des oeuvres opère, de même que le discours de Pierre Marie Giraud, intarissable sur ses « maîtres d’art ». Il connaît la facture précise de chacune des pièces présentées, les love dans les paumes de ses mains, les caresse…

La galerie n’a pas un an, et déjà il a exposé une de nos compatriotes, Annick Tapernoux, qui participe à cette atmosphère par son très bel ouvrage en argent pur martelé. L’Américaine Kristin Mac Kirdy et la Japonaise Ristue Mishima sont également au nombre de ses découvertes.

Lors de ses débuts bruxellois, rien n’a manqué au galeriste, qui débarquait à Bruxelles après une décennie dans l’art contemporain à Paris. Il s’est concentré sur sa nouvelle activité – qu’il n’aurait pas démarrée dans la capitale française : trop cher. Aujourd’hui, il lui manque bien l’heure et demie de marche quotidienne qu’il pratiquait normalement à Paris, « Bruxelles n’est pas une ville de flâneurs.» Mais il est ravi de l’enthousiasme du public, d’un pays dans lequel « il est facile et bien vu d’entreprendre », où « les gens sont à l’aise avec leur argent ». « Je suis beaucoup plus dépaysé que je l’imaginais. » Notre modestie, il la trouve « contre-productive ». Par contre, « la spirale agressive » à-la-parisienne, « ça, c’est démodé ! » Dont acte.

Le travail de Pierre Marie Giraud a été récompensé d’un Victor, dans la catégorie Galéristes.

Galerie Pierre Marie Giraud

15, rue des Minimes
1000 Bruxelles.
Tel +32 (0) 2 503 03 51

Site : pierremariegiraud.com

 

 

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Oui Chef ! »

    "Dans le chef..." une expression courante.

  • « Arrière toute »

    L’arrière, c’est le côté jardin.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.