Scier les côtes

Paru dans JV34, décembre-janvier 2013

Pour les parents, la douce époque des fêtes de fin d’année peut rimer avec scier. Scier les bûches, sûrement. Se faire scier les côtes par les enfants, peut-être...

L’enfant belge qui scie les côtes de ses parents est le double du petit Français qui ne lâche pas le morceau, qui reste tel un roquet accroché au bas du pantalon.


On reprochera évidemment à l’un comme à l’autre d’insister lourdement pour obtenir quelque chose.

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Avril - Mai 2017

COVER 01
  • Enquête : bureaux partagés
  • Racines : l'Hôtel Métropole
  • Lasne
  • Voyage en Iran
En vente chez votre libraire le 13 avril 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :