Bruxelles : les quartiers préférés des Français

Paru dans Supplément immobilier juin 2015

 

Ixelles - La préférée des Français

Cette commune, avec Uccle, est le premier choix des Français. Avec 13,85 % de sa population venue de l’Hexagone (environ 11.500 inscrits dans les registres sur une population de 83.000 âmes), elle est en tête de liste des communes choisies par nos compatriotes. Mais sous la dénomination « Ixelles » se cache de nombreux quartiers, très différents les uns des autres et choisis pour de nombreuses raisons. Selon certains, elle est très fréquentée par les Français car elle accueille de nombreux étudiants venus suivre leur cursus à l’ULB, notamment dans les filières médicales et paramédicales. Ceux-ci sont en général logés aux alentours du quartier universitaire, vers le cimetière d’Ixelles, le boulevard Général Jacques et vers la chaussée de Boondael. Il en résulte un quartier où le type de logement est souvent composé d’appartements, de « kots » (les appartements ou maisons partagées par les étudiants) et de grands immeubles, assez inhabituels à Bruxelles.

flagey

 

 

Cependant, lorsqu’on parle des Français installés à Ixelles, on pense souvent à d’autres quartiers que celui qui regroupe les étudiants. En effet, les « étangs d’Ixelles » et plus loin la place Flagey, la chaussée de Vleurgat, la place du Châtelain ou la place Brugmann, sont autant de quartiers différents qui attirent par leur qualité de vie. Difficile, dès lors, d’établir une typologie exacte quartier par quartier. Sachez juste que le charme des étangs réside dans son environnement bucolique, ses maisons Art nouveau, son marché du week-end place Flagey, son accessibilité vers le centre de Bruxelles.

 

 

Les prix de l’immobilier y sont assez élevés, car le quartier est recherché et les maisons souvent grandes. Plus loin que la place Flagey, les chaussées d’Ixelles ou de Vleurgat, la place Fernand Coq, la chaussée de Wavre, ainsi que la rue Malibran, sont plus accessibles et sont en passe de changer de visage. Les maisons y sont souvent à restaurer et plus petites : c’est le moment d’investir ! Car de l’autre côté de l’avenue Louise, vers la place du Châtelain devenue le fief des Français… on a vu les prix s’envoler. Et pour cause : avec ses petits restos, son école primaire, ses terrasses en été, son marché du mercredi et ses rues bordées de maisons, on se croirait à Notting Hill. Les prix y sont excessivement élevés, des rues Tenbosch et Washington jusqu’à l’autre place archi-cotée : Brugmann. Là, ce sont plus des immeubles que l’on trouve, type haussmannien, ou des grosses « maisons de maître » typiques !

 

 Avantages  ses nombreux magasins et restos, transports en commun, activités
 Inconvénients   sa situation très urbaine, ses prix qui varient d'une rue à l'autre mais sont souvent élevés. 
 Prix  une maison de maître dans les quartiers prisés des étangs,  de la place Brugmann et du Châtelain, revient à 4.000 - 5.000 euros le m2 voire plus en fonction de la taille du jardin et de la présence d'un garage. Pour un appartement 2 chambres, compter 3.500 - 4.000 euros le m2.
 Site  www.ixelles.be

 

 

Voir aussi : Saint-Boniface, un îlot à choix multiples, le quartier de la place Brugmann, le quartier du Cimetière d'Ixelles

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent